Pour Valls, Sarkozy est "une menace considérable"

  • A
  • A
Pour Valls, Sarkozy est "une menace considérable"
Le chef du gouvernement a également mis en garde à gauche contre "la surenchère des diviseurs".@ AFP
Partagez sur :

Pour le Premier ministre, Nicolas Sarkozy "impose" son agenda à la droite et "s'assoit sur les grands principes de la Constitution". 

La campagne présidentielle en tête, Manuel Valls frappe sur Nicolas Sarkozy. Lors d'un meeting de rentrée à Colomiers, près de Toulouse, il a fustigé "la menace considérable" que représente selon lui l'ancien président  qui "impose" son agenda à la droite et qui "s'assoit sur les grands principes de la Constitution". 

Un tacle à gauche. Manuel Valls tire aussi à gauche. Le chef du gouvernement a mis en garde contre "la surenchère des diviseurs", affirmant refuser de laisser la France "entre les mains des populistes et des démagogues" à la présidentielle de 2017.