Pour un élu UMP, Copé fait "du tort" au parti

  • A
  • A
Pour un élu UMP, Copé fait "du tort" au parti
@ MAX PPP
Partagez sur :

REBELLE - Pour Lionel Tardy, le président de l’UMP, mi en cause pour une affaire de surfacturation, "cause énormément de tort" à sa famille politique.

L’INFO. Les nouvelles révélations de Libération, jeudi, sur les liens entre l’UMP et la société Bygmalion, détenue par des proches de Copé, mettent mal à l’aise nombre de cadres du principal parti d’opposition. Si beaucoup d’entre eux parlent sous couvert d’anonymat, Lionel Tardy, lui, ne peut plus tenir sa langue. Dans une interview accordée au site hexagones.fr, le député de la Haute-Savoie estime ainsi que Jean-François Copé n'a "plus rien à faire" à la tête de l’UMP.

"Une personne qui nous cause énormément de tort". Lionel Tardy, qui a soutenu François Fillon lors de la bataille pour la présidence de l’UMP, n’a pas de mots assez durs pour dire ce qu’il pense de celui qui dirige son mouvement depuis plus de deux ans : "Copé n’a plus rien à faire à la tête de l’UMP. Entre les histoires sur l’élection à la présidence du parti et l’affaire Bygmalion, c’est une personne qui nous cause énormément de tort. Des copéistes me l’ont d’ailleurs dit, même s’ils font avec." L’élu de Haute-Savoie a d’ailleurs décidé de ne plus payer sa cotisation car "on cotise chaque année, on est adhérents de l’UMP, donc on devrait, comme dans toute association, avoir accès aux comptes, mais ce n’est pas possible."

"C’était si prévisible, depuis le temps que ça traînait". Ce n’est pas la première fois que Lionel Tardy se fait remarquer dans son camp. Quand l’affaire était sortie dans Le Point, fin février, il avait déjà lâché un tweet qui avait fait parler dans sa famille politique :

 "C’est vrai que tout le monde le savait dans le microcosme. Ce qui m’a étonné, c’est d’être le seul à le dire, que personne ne reconnaisse qu’on se posait des questions au sein de l’UMP. En fait, je n’avais même pas lu l’article du Point, mais j’ai vu la Une sur l’affaire Copé et j’ai voulu faire un tweet. C’était si prévisible, depuis le temps que ça traînait", a t-il expliqué dans cet entretien.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

RÉACTIONS - Affaire Bygmalion : l’UMP peine à garder le silence

EMBARRASSANT - Affaire Bygmalion : facture salée pour l’UMP

ZOOM - Une du Point : ce qu'on sait sur "l'affaire Copé"

JUSTICE - Affaire Copé : une enquête préliminaire ouverte

LE LAB - "Tout le monde savait", assure Lionel Tardy, député UMP, sur les accusations du Point