Pour Tapie, Hollande "fait le cake"

  • A
  • A
Pour Tapie, Hollande "fait le cake"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TOUT EST DIT - Pas assez sérieux, le candidat PS ? L'homme d'affaires le dit et apporte son soutien à Nicolas Sarkozy.

Tous les matins, Laurent Guimier et la rédaction d'Europe 1 sélectionnent pour vous le meilleur des déclarations et des petites phrases politiques du jour.

Une nouvelle déclaration de Ségolène Royal fait beaucoup de vagues ce lundi. Dimanche soir, l’ancienne candidate socialiste a affirmé que Nicolas Sarkozy avait "peur" de perdre l'élection présidentielle. La raison ? Toujours selon elle, le président aurait "absolument besoin d'être réélu pour être couvert par l'immunité présidentielle".  Ce matin, le ministre Gérard Longuet était en première ligne pour défendre Nicolas Sarkozy. Sur LCI, il affirme avoir "trouvé ça scandaleux" et "abject".

Et la polémique ne fait que commencer. Le directeur de la communication de François Hollande a immédiatement enfoncé le clou sur RTL. Manuel Valls l'a dit, il est totalement d'accord avec Ségolène Royal. Et il en rajoute même une couche. Comment se fait-il que Bernard Tapie se prononce en faveur du candidat Sarkozy ? Tout simplement parce qu'il a "sauvé son épargne". Pour Manuel Valls, ce soutien de dernière minute, c'est louche !

Nadine Morano a immédiatement réagi sur twitter : “le #PS se déshonore par les propos de Valls et de #Royal. Laissons les dans la boue...” a déclaré la proche de Nicolas Sarkozy.

De justice et d’immunité, Bernard Tapie n’en a presque pas parlé dimanche soir sur France 2. Reçu pour son livre, l'homme d'affaire a surtout parlé... politique. L’ancien ministre de François Mitterrand a révélé qu'il n’aime pas du tout François Hollande. Pour Bernard Tapie, le leader socialiste se fait des films. Il faut qu'il arrête de "faire le cake" !

“Avec Sarkozy, il y a #Tapie. Avec Hollande, il y a Hessel. CQFD”, c'est ce qu’a écrit sur twitter le secrétaire national du PS Mehdi Ouraoui... Ce qu'on sait moins, c'est que Michel Piccoli aussi soutient le candidat du PS. En meeting au Cirque d’Hiver, il a d'ailleurs comparé son principal adversaire, Nicolas Sarkozy à Franco. Quand Piccoli et Tapie entrent en campagne, c’est toujours par la grande porte !

"Je l'ai vue en direct, j'ai trouvé ça scandaleux." (Gérard Longuet) :