Pour Portelli (LR), Macron "a un sentiment de toute-puissance"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ancienne porte-parole de François Fillon a fustigé l'attitude du président de la République, estimant qu'il mettait son entourage "au pas" et ne se montrait pas ouvert.

Tout peut arriver en politique, même de voir une personnalité de droite défendre Manuel Valls. C'est ce qui s'est passé dimanche soir, sur l'antenne d'Europe 1. Interrogée sur Emmanuel Macron, Florence Portelli, élue Les Républicains d'Île-de-France, s'est jeté au secours de l'ancien Premier ministre pour mieux brocarder Emmanuel Macron

"C'est pas 'En Marche!', c'est 'Au pas'". "La façon dont ils [chez En Marche!] ont traité Manuel Valls, qui était quand même un ancien Premier ministre, ça en dit long sur le personnage", a estimé l'ancienne porte-parole de François Fillon. "C'est pas 'En Marche!', c'est 'Au pas'." Revenant sur la volonté d'Emmanuel Macron de légiférer par ordonnances dans un premier temps, l'élue s'est dite "surprise". "Je ne suis pas contre les ordonnances [de fait, François Fillon en proposait aussi] mais par rapport à l'image de dialogue que [Macron] proposait, on est très loin de ça."

Entouré de gens "béats". Florence Portelli voit donc en Emmanuel Macron "quelqu'un qui a un sentiment de toute-puissance, qui ne s'attend pas à voir beaucoup de contre-pouvoirs". Et ce, notamment, à cause de son entourage, composé selon l'ancien porte-parole LR "de gens déjà hagiographiques et béats".