Pour Patrick Kanner, "Emmanuel Macron ne connaît pas le dossier" de la banlieue

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de la Ville et de la Jeunesse s'est insurgé contre l'ancien ministre de l'Économie, mercredi sur Europe 1, estimant que ses critiques à l'égard de la politique de la Ville était infondées.

INTERVIEW

Patrick Kanner a visiblement peu apprécié le déplacement, lundi, d'Emmanuel Macron à Bobigny. L'ancien ministre de l'Économie, qui a claqué la porte de son ministère la semaine dernière, en avait en effet profité pour glisser quelques piques à l'encontre de la politique gouvernementale. Il avait notamment dénoncé "le clientélisme" et les trop nombreuses "promesses" et "concessions" faites par le passé aux habitants des quartiers populaires.

Macron devrait "mieux se renseigner". "Il ne connait pas complètement ses dossiers, en tout cas ce dossier-là", a réagi Patrick Kanner mercredi, au micro d'Europe 1, conseillant à Emmanuel Macron de "mieux se renseigner sur ce qui a été fait" pour les banlieues. Le ministre a donc défendu ses actions, expliquant que "toutes les politiques d'insertion" comme le service civique ou la garantie jeune, étaient "concentrées sur les jeunes de banlieue". "On leur permet de créer leur entreprise grâce à l'Agence France Entrepreneur, créée avec Emmanuel Macron", a-t-il complété. "Les jeunes de banlieue en France vivront mieux en 2017 qu'en 2012. Je demande à être jugé sur un bilan exhaustif, et pas à l'emporte-pièce en fonction de tel ou tel déplacement."

"Emmanuel à la plage". Patrick Kanner n'a d'ailleurs pu retenir une raillerie à l'égard de l'ancien ministre, qui multiplie les visites de terrain et sature l'espace médiatique. "Je remarque qu'il voyage beaucoup", a-t-il lâché non sans ironie. "Emmanuel en banlieue, à la plage, au camping, en campagne..." Le ministre de la Ville est d'autant plus sévère qu'il ne digère visiblement pas la démission de son ancien collègue. "Il a quitté le gouvernement sans avoir terminé le job."