"Pour moi, Peillon n'existe pas"

  • A
  • A
"Pour moi, Peillon n'existe pas"
@ Europe1
Partagez sur :

Patrick de Carolis a répondu, lundi sur Europe 1, aux attaques de l'eurodéputé socialiste.

"Je trouve les propos et l’attitude de monsieur Peillon extrêmement choquants. Je suis d’ailleurs étonné qu’il puisse les tenir", a estimé lundi le patron de France Télévisions Patrick de Carolis sur Europe 1.

Vincent Peillon est reparti en croisade samedi contre "certains dirigeants" de "la télévision publique", qu'il a qualifiés de "serviles". L'eurodéputé a notamment demandé que l'on "revienne" sur le mode de nomination du président de France Télévisions, nommé par l'Elysée.

"La politique du caniveau"

"Depuis quelques temps Vincent Peillon essaie de justifier son absence à un débat qu’il avait accepté par des explications contradictoires successives et mensongères. Comme un enfant qui a été pris les doigts dans la confiture de la mauvaise fois, il est monté d’un cran. Et aux mensonges, s’ajoutent désormais les injures", a encore lancé Patrick de Carolis avant d'ajouter : "Je trouve ce procédé méprisable et indigne d’un homme politique. Il y a deux façons de faire de la politique : sur les cimes et dans le caniveau. Vincent Peillon a choisi."

"Peillon n'existe pas"

Et Patrick de Carolis enfonce le clou. "Je n’ai pas envie que mon travail soit sali par un homme politique en mal de notoriété. Vincent Peillon est en perdition. (…) Pour moi, il n’existe pas", assure le patron de France Télévisions.