"Ouf", "le Big Mac" : ce que dit la presse étrangère de la victoire de Macron

  • A
  • A
"Ouf", "le Big Mac" : ce que dit la presse étrangère de la victoire de Macron
La victoire d'Emmanuel Macron fait la Une de nombreux quotidiens étrangers.
Partagez sur :

Élu président, dimanche, Emmanuel Macron est salué par la presse étrangère pour ses positions pro-européennes. Mais le pays qu'il va présider est "fragile", estiment nos voisins.

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron à la une de l'écrasante majorité des quotidiens étrangers, lundi matin, comme un symbole d'une élection présidentielle scrutée par le monde entier. Le vainqueur de l'élection présidentielle est d'abord vu comme le rempart au Front national, alors que de nombreux médias voyaient jusqu'alors dans l'ascension de Marine Le Pen la continuité du Brexit et de l'élection de Donald Trump. "Ouf", indique en français le quotidien allemand classé à gauche Die Tageszeitung, alors qu'el Periodico, en Catalogne, parle d'une "France libérée" du Front national.



"Pour Macron, tout commence". Au-delà de la défaite de Marine Le Pen, nombre de médias du continent se réjouissent des positions d'Emmanuel Macron en matière d'Europe. "L'Europe respire", annonce même le quotidien allemand de centre-gauche Süddeutsche Zeitung, tandis que l'Autrichien Kurier titre simplement "Vive l'Europe" et que l'Américain USA Today parle d'un choix qui va "renforcer" l'Union européenne. Va-t-il changer l'orientation des politiques européennes ? Le quotidien italien de centre-gauche La Repubblica annonce en tout cas que son arrivée à l'Elysée est "un tournant pour l'Europe". "Pour Macron, tout commence", tempère de son côté Le Soir en Belgique.



"Big Mac". Côté britannique, le positionnement pro-européen du nouveau président français enthousiasme moins, car cela pourrait conduire Emmanuel Macron à favoriser une sortie "dure" du Royaume-Uni de l'Union européenne. Si le quotidien conservateur The Times salue un "raz-de-marée", The Daily Telegraph, classé à droite, parle lui d'une "ombre sur le Brexit". Le nouveau président sera-t-il bien accueilli outre-Manche ? Le gratuit Metro a trouvé son surnom : Macron, c'est "le big Mac", référence au produit-phare d'une célèbre enseigne de restauration rapide.