Pour Hollande, l'ascension de Macron est "un concours de circonstances"

  • A
  • A
Pour Hollande, l'ascension de Macron est "un concours de circonstances"
@ CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :

Dans un entretien au "Point", le chef de l'Etat a relativisé l'émergence fulgurante d'Emmanuel Macron dans la campagne présidentielle.

L'intéressé appréciera… Pour François Hollande, l'émergence d'Emmanuel Macron dans la campagne présidentielle n'est que le fruit d'un "concours de circonstances", estime-t-il dans un entretien à l'hebdomadaire Le Point à paraître jeudi.

"Un contenu qu'il affirmer encore". "Sa stratégie n'a donné des résultats qu'à cause d'un concours de circonstances", observe le président de la République avant de lancer ce conseil en guise d'avertissement à l'adresse de son ex-protégé et ancien ministre de l'Economie : ceci "ne suffit pas, il faut un contenu qu'il doit affirmer encore".

"La politique a besoin de renouvellement". "Quand Emmanuel Macron est venu me dire qu'il voulait lancer un mouvement, je ne l'ai pas découragé", explique encore le chef de l'Etat qui laisse clairement poindre une préférence pour celui qui fut aussi son conseiller à l'Elysée. "Je considère que la politique a besoin de renouvellement et il n'y avait pas de raisons de s'opposer à sa tentative" même si "son pari d'être candidat m'a ensuite paru pour le moins audacieux", observe-t-il.