Pour Hamon, le quinquennat de Hollande "pèse" sur sa campagne

  • A
  • A
Pour Hamon, le quinquennat de Hollande "pèse" sur sa campagne
A moins de deux semaines du premier tour, les derniers sondages donnent le candidat socialiste en dessous de 10 % d'intentions de vote.@ Philippe Lopez / AFP
Partagez sur :

Le candidat socialiste a évoqué le poids d'un quinquennat qui a "déçu" les électeurs de gauche pour justifier ses mauvais scores dans les sondages.

VIDEO

"Ce n'est pas une campagne facile" : Benoît Hamon a évoqué lundi le poids d'un quinquennat qui a "déçu" pour expliquer ses mauvais scores dans les sondages pour la présidentielle.

"Ce n'est pas une campagne facile, je le reconnais, (...) parce qu'il y a le bilan d'un quinquennat", a déclaré Benoît Hamon sur RTL. "Cela vous plombe en tant que candidat socialiste?", a interrogé la journaliste. "Incontestablement, ça pèse", a répondu Benoît Hamon.


Benoît Hamon était l'invité de RTL le 10 avril...par rtl-fr

L'électorat de gauche "déçu". A moins de deux semaines du premier tour, les derniers sondages donnent le candidat socialiste en dessous de 10 % d'intentions de vote, loin derrière le candidat de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon qui, crédité de 18 % des voix, se dispute la troisième place avec François Fillon. Benoît Hamon a affirmé que l'électorat de gauche avait été "déçu" par le quinquennat de François Hollande, évoquant la déchéance de nationalité, la loi Travail, et "l'échec sur le chômage".

Défections nombreuses. Il a ensuite continué "son raisonnement", parlant de "poison permanent" des défections : "Après, il y a des défections nombreuses. Quand tous les jours vous avez le feuilleton de ceux qui s'en vont c'est quand même pas facile à gérer", a-t-il expliqué. "Ce n'est pas tant que moi je le gère mal, c'est que ce sont nos électeurs qui se disent finalement à quoi bon" ?, a-t-il continué, avant de conclure : "On aurait pu rêver campagne plus facile à mener".