Fillon : "Les trois candidats de gauche vont s'étriper"

  • A
  • A
Fillon : "Les trois candidats de gauche vont s'étriper"
François Fillon est lundi à Berlin pour rencontrer la chancelière allemande. @ Tobias SCHWARZ / AFP
Partagez sur :

François Fillon l'a assuré lundi, en marge d'un déplacement à Berlin, il n'a "pas de jugement à porter sur le choix des électeurs de gauche" à l'issue du premier tour des primaires dimanche. 

François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, "affrontera les adversaires qu'on lui donnera" mais constate qu'il y "aura trois candidats de gauche" à la présidentielle, a-t-il indiqué lundi en marge d'un déplacement à Berlin. Interrogé par la presse sur ce sujet après s'est entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel à la mi-journée, l'ex-Premier ministre s'est montré prudent dans sa réaction sur le résultat du premier tour de la primaire initiée par le PS. "Moi j'affronterai les adversaires qu'on me donnera, je n'ai pas de jugement à porter sur le choix des électeurs de gauche", a-t-il expliqué.

Trois candidats de gauche. "Ce que je constate simplement, c'est qu'il va y avoir trois candidats de gauche: Jean-Luc Mélenchon pour l'extrême gauche, Emmanuel Macron qui au fond va porter la politique de François Hollande, puisque c'est le seul qui ne la rejette pas, et puis sans doute les frondeurs du PS", a-t-il dit, sans citer le nom de Benoît Hamon arrivé premier, devant Manuel Valls, à l'issue du premier tour de scrutin dimanche. "Ces trois candidats vont se partager l'électorat de la gauche, vont s'affronter sur le fond, puisqu'ils sont sur des positions qui sont irréconciliables. J'en tire la conséquence qu'ils auront du mal à être au second tour dans ces conditions", a-t-il pronostiqué.