Pour Danielle Simonnet, "pas une voix n'ira à Marine le Pen"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invitée de la matinale d'Europe 1, la coordinatrice du Parti de gauche et soutien de Jean-Luc Mélenchon a affirmé que "pas une voix ne doit aller à Marine Le Pen". 

INTERVIEW

Le message est passé au sein de la garde rapprochée du candidat des Insoumis. Danielle Simonnet, coordinatrice du Parti de gauche, a affirmé au micro d'Europe 1 que "pas une voix ne doit aller à Marine Le Pen". Elle a également appelé les Insoumises et les Insoumis à "se prononcer sur la plateforme internet pour choisir la stratégie du second tour", comme l'avait annoncé dimanche soir Jean-Luc Mélenchon après son discours post-estimations dans son QG du 10e arrondissement. 

Aucune voix ne doit aller à Marine Le Pen. La conseillère de Paris, élue du 20e arrondissement, a signalé qu'à gauche, "nous étions tous des combattants de l'extrême droite". Par conséquent, "aucune voix ne doit aller à Marine Le Pen", a-t-elle martelé. Sauf que la méthode des supporteurs de Jean-Luc Mélenchon sera différente des partis traditionnels : "nous appelons l’ensemble des Insoumises et des Insoumis à se prononcer sur la plateforme internet pour choisir la stratégie du second tour". 

"Pas la même erreur qu'en 2012". Lutter contre le Front National (FN) peut vouloir dire voter Emmanuel Macron ou glisser un bulletin blanc, selon Danielle Simonnet. La France Insoumise veut "laisser le choix" à ses électeurs et ne souhaite donc pas "renouveler la même erreur" qu'en 2012, en appelant d'office à voter contre Nicolas Sarkozy. 

Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle : par régions, villes, départements