Pour Cazeneuve, "un fonctionnaire c'est une richesse"

  • A
  • A
Pour Cazeneuve, "un fonctionnaire c'est une richesse"
Partagez sur :

CALINOTHÉRAPIE - "Ils ont déjà fait beaucoup d'économies", a déclaré vendredi le ministre du Budget.

La phrase. "Les fonctionnaires ont déjà fait beaucoup d'économies, la stabilisation du point (d'indice, ndlr), la stabilisation des effectifs" (…) "Je ne suis pas du tout dans l'approche de l'opposition qui consiste à considérer qu'un fonctionnaire est nécessairement suspect (...), Un fonctionnaire, c'est une richesse". Après la proposition, attribuée à Vincent Peillon qui l'a démentie deux heures plus tard de geler les primes et avancements pour réduire la dépense publique, le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve monte au créneau pour défendre les fonctionnaires, ce vendredi matin.

Des "redéploiements possibles". Selon Bernard Cazeneuve, "ça n'a aucun sens de poser la question comme ça : il faut regarder comment sont les organisations, quels objectifs nous nous fixons en terme de politique publique, comment on organise nos services, nos administrations, la relation avec les collectivités locales pour atteindre ces buts". Alors, a-t-il ajouté, on peut voir "s'il y a des redéploiements possibles, des réorganisations".

"Associer les fonctionnaires". Le ministre du Budget a estimé essentiel d'"associer les fonctionnaires à ce mouvement, parce que je pense qu'ils sont désireux de participer à une réforme de l'Etat qui fasse monter en gamme le service public".  "On ne fera pas de réforme de l'Etat sans les fonctionnaires", a-t-il insisté.

 
sur le même sujet, sujet,

RIGUEUR - Peillon propose de geler l'avancement des fonctionnaires

ETAT DES LIEUX - Rentrée au régime pour les fonctionnaires

PERSPECTIVES - Comment dynamiser la fonction publique ?

ARGENT - Les fonctionnaires privés d'augmentation en 2014