Pour Alain Minc, Najat Vallaud-Belkacem est "une pseudo-ministre"

  • A
  • A
Pour Alain Minc, Najat Vallaud-Belkacem est "une pseudo-ministre"
@ Europe 1
Partagez sur :

EXCLU E1 - L'essayiste se dit "épouvanté" par la réforme du collège portée par la ministre de l'Education nationale.

INTERVIEW

"Je suis épouvanté". Au cours d'un débat avec Jean-Luc Mélenchon dans le Club de la presse d'Europe 1, lundi, l'essayiste Alain Minc n'a pas retenu ses coups contre la réforme du collège, qui cristallise des critiques de tous bords depuis plusieurs semaines. Dénonçant un "mépris des humanités", il a également pointé "cette idée qui me paraît effarante que les profs sont libres de fixer eux-mêmes 20% des programmes d'histoire". "Je me dis : où va-t-on ?", a-t-il lancé.

"En France, on n'insulte pas le monde intellectuel". Alain Minc a aussi répondu à Najat Vallaud-Belkacem qui, le 30 avril, avait critiqué les "pseudo-intellectuels qui parlent sans avoir regardé le contenu de la réforme". L'essayiste a dénoncé "une grande méconnaissance de ce qu'est la société française de la part du ministre de l'Education, car en France, on n'insulte pas le monde intellectuel". "Je me dis parfois que celle qui traite les intellectuels de pseudo-intellectuels est peut-être au job ministériel une pseudo-ministre", a ajouté Alain Minc.

Mélenchon dénonce "la pénurie de moyens". Quant à Jean-Luc Mélenchon, il a dénoncé "le prétexte de l'égalité" qui serait invoqué par le gouvernement à l'appui de cette réforme. "C'est tout simplement une adaptation à la pénurie de moyens et d'enseignants", a assuré l'ancien candidat à la présidentielle, évoquant notamment l'emploi de 20% de l'emploi du temps laissé à la discrétion des équipes pédagogiques.

>> Ministre de l'Education nationale, c'est l'échec assuré ? La réponse en vidéo : 


Ministre de l'Education nationale, c'est l...par Europe1fr