Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  • A
  • A
Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse
@ Reuters
Partagez sur :

SONDAGE - L'ancien président enregistre une baisse de sept points dans le dernier baromètre Ispos-Le Point.

10e à 15e place.Son intervention télévisée n'y a rien changé. Nicolas Sarkozy, mis en examen notamment pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire des écoutes, enregistre une baisse de sept points dans le dernier baromètre Ispos-Le Point. L'ancien président passe de la 10e à la 15e place dans le palmarès des leaders politiques, selon le baromètre Ipsos-Le Point publié mardi. 62% des Français portent aujourd'hui un jugement défavorable sur Nicolas Sarkozy. En juin, l'ancien avait déjà régressé de 6 points, soit une chute de 13 points en deux mois. 

Talonné par Juppé. Même chez les sympathisants UMP, Nicolas Sarkozy décroche. L'ancien chef de l'Etat reste le préféré des sympathisants UMP (74%) mais il baisse auprès d'eux également de 7 points et est désormais talonné par celui qui fait figure de potentiel rival, Alain Juppé (73%).

Hollande progresse à l'UMP. La cote de popularité de François Hollande progresse de deux points à 20% en juillet, tandis que celle de Manuel Valls recule de trois points à 42%, selon ce même baromètre Ipsos-Le Point. Paradoxalement, la cote globale de François Hollande ne progresse pas grâce aux sympathisants de gauche (leur avis positif baisse de 39% à 37%) mais par une hausse chez les sympathisants UMP et surtout MoDem et FN.

Sondage réalisé par téléphone du 10 au 12 juillet auprès d'un échantillon de 952 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.