Popularité : Hollande dévisse

  • A
  • A
Popularité : Hollande dévisse
@ Max PPP
Partagez sur :

La cote de confiance du président de la République a chuté de 11 points en août.

La fin de l'état de grâce ? Pour la première fois depuis son élection à ola présidence de la république, en mai dernier, la cote de popularité de François Hollande passe sous la barre des 50 %. Elle a même chuté de 11 points en août avec  44% de satisfaits contre 55% en juillet, selon un sondage Ipsos pour Le Point diffusé lundi. C'est la première depuis son élection, en mai 2012. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, perd de son côté 9 points, avec 46% d'opinion favorable contre 55% en juillet.

Le FN et l'UMP mécontents

Le président François Hollande bénéficie de 38% de jugements "plutôt favorables" (-8) et de 6% de "très favorables" (-3). Il recueille désormais davantage d'avis défavorables (47%, +10, dont 27% "plutôt défavorables" et 20% "très défavorables") que d'opinions favorables. 9% (+1) ne se prononcent pas.

Sans surprise, les sympathisants UMP et FN sont les premiers déçus du premier bilan du chef de l'État. 87% des sympathisants UMP et 79% des sympathisants FN sont mécontents des premiers mois au pouvoir du président socialiste. Ces derniers lui reprochent notamment son "inaction". Malgré une baisse de 5 points, François Hollande reste populaire auprès des sympathisants de gauche. Il obtient en effet 81 % d'opinions favorables.

François Fillon homme politique populaire

Trois mois après son élection en 2007, Nicolas Sarkozy avait lui aussi vu sa cote de popularité baisser. L'ancien président de la République obtenait tout de même 61% d'opinions favorables, soit une baisse de 5 points comparé à juillet. Tout comme Jean-Marc Ayrault, François Fillon connaissait également sa première baisse de popularité, obtenait pour sa part 49 % d'opinions positives (- 7 points).

Retournement de situation, François Fillon figure en tête du palmarès des personnalités politiques les plus populaires. L'ancien Premier ministre conserve en effet la première place du classement avec 53% d'avis favorables. Il se place ainsi devant Christine Lagarde et ses 52% de cote de popularité et d'Alain Juppé (51%). Manuel Valls est le premier membre du gouvernement à figurer dans ce classement avec 49% d'opinions favorables.

Sondage réalisé par téléphone les 24 et 25 août auprès d'un échantillon de 965 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.