Popularité : Bayrou devant Hollande

  • A
  • A
Popularité : Bayrou devant Hollande
La popularité du président du Modem est en hausse depuis plusieurs mois, si bien que selon le baromètre mensuel Ipsos il devance François Hollande.
Partagez sur :

Selon le baromètre mensuel Ifop, à paraître jeudi, François Bayrou marque une belle percée.

La popularité du président du Modem est en hausse depuis plusieurs mois, si bien que selon le baromètre mensuel Ifop il devance François Hollande. François Bayrou  gagne en effet sept points comparé à novembre et cumule 64 % de bonnes opinions.

S'agissant de la popularité des personnalités testées par l'Ifop, le candidat Modem à la présidentielle enregistre donc la progression la plus spectaculaire, passant de la 11ème à la 5ème place,en seulement un mois.

Le souhait de victoire de la gauche demeure

Le candidat PS à la présidentielle recueille quant à lui 57% de bonnes opinions et recule de trois points. Mais que François Hollande se rassure, toujours selon le sondage Ifop pour Paris Match plus de la moitié des Français (53%) souhaitent une victoire de la gauche à l'élection présidentielle. En revanche, 43% des personnes interrogées souhaitent une victoire de la droite. Une augmentation de trois points comparé à novembre.

"Le souhait de victoire de la gauche demeure nettement majoritaire", résume l'Ifop, tout en relevant que la droite réalise son "score le plus haut depuis janvier 2011".

Dominique de Villepin, dont la candidature n'est devenue effective qu'après l'enquête, gagne 3 points, passant 46% de bonnes opinions. Un score similaire à celui de Jean-Luc  Mélenchon qui, lui, perd quatre points.

Sarkozy derrière Chevènement

Même s’il gagne trois points, Nicolas Sarkozy reste à la traine de ce sondage avec 40% de bonnes opinions. Une position qui le place derrière Jean-Pierre Chevènement qui est à  44%.

Eva Joly décroche et n’obtient que 37% de bonnes opinions, soit sept points de moins qu’en novembre. En bas de classement, Marine Le Pen obtient 31% d’avis favorables.

Le trio de tête est inchangé, avec Jacques Chirac (+2 points, 73%), Nicolas Hulot (-1, 68%) et Bertrand Delanoë (+1, 67%).

Sondage réalisé par téléphone les 8 et 9 décembre auprès d'un échantillon de 971 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).