Politiques à la Manif pour tous : à chacun son cheval de bataille

  • A
  • A
Partagez sur :

Parmi les militants de la Manif pour tous qui défilaient à Paris dimanche, de nombreux politiques sont venus défendre leur programme.

Marion Maréchal-Le Pen, Hervé Mariton ou encore Jean-Frédéric Poisson, les politiques ont été nombreux à se mêler aux militants de la Manif pour tous qui ont défilé dans les rues de Paris dimanche. L'un des buts de ce renouveau du mouvement était de peser sur l'élection présidentielle de 2017. Une occasion de faire parler de leurs revendications.

Jean-Frédéric Poisson veut l'abrogation de la loi. Parmi les politiques qui ont fait le déplacement : Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate et candidat à la primaire de la droite et du centre. Farouche opposant à la loi Taubira qui a légalisé le mariage homosexuel en 2013, il est accueilli très chaleureusement par les manifestants.

"Je suis parfaitement à ma place. J'ai été au milieu des manifestants depuis le début et j'y serai jusqu'à la fin même s'il en reste trois. Je suis à la maison ici", affirme le candidat."M. Fillon, qui ne veut pas abroger la loi et qui demande aux manifestants de le soutenir alors qu'eux veulent abroger la loi et rien d'autre, lui fait de la récupération. Moi je veux l'abrogation depuis l'origine."

Certains élus de droite veulent faire changer d'avis leur candidat. À ses côtés se trouvent d'autres élus de droite Hervé Mariton, Claude Gloasgen ou encore Guillaume Peltier, soutien de Nicolas Sarkozy, qui aimerait que le candidat change d'avis et qu'il demande à son tour l'abrogation de la loi. "Quand on a des convictions, on a envie de les faire partager. Et on aura cette influence auprès de Nicolas Sarkozy pour lui rappeler que nous sommes nombreux à nous mobiliser pour défendre ce type de conviction."

La GPA et la PMA aussi au programme du Front national. Les représentants du Front national étaient présents également dont Louis Aliot, Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen qui veut défendre l'identité même de la France. "Même si nous rappelons aujourd'hui notre volonté d'abrogation de la loi sur le mariage homosexuel, il s'agit aussi de traiter des sujets des mères porteuses et de la PMA sans père." 

Malgré la présence de ces personnalités politiques, les organisateurs de la Manif pour tous ne donneront pas de consignes de vote pour l'élection présidentielle. En revanche, ils tiennent à ce que le thème de la famille reste central dans la campagne.