Placé : "la goutte d'eau, c'est Notre-Dame-des-Landes"

  • A
  • A
Placé : "la goutte d'eau, c'est Notre-Dame-des-Landes"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Pour le sénateur EELV, "il n'y a pas de prise de conscience du gouvernement" sur l'écologie.

Jean-Vincent Placé europe 1 930620 03.09.12

© EUROPE 1

Jean-Vincent Placé, au coeur d'une polémique depuis vendredi matin après s'être publiquement interrogé sur la place des écologistes dans le gouvernement, persiste et signe sur Europe 1. "Dire sa perplexité et son inquiétude quand au manque de positions écologiques du gouvernement, c'est plutôt poser sur la table des questions de fond et il n'y a pas de visées tactiques ou politiciennes dans le sujet", a-t-il expliqué.

"Si le chef de l'Etat en parle, avant mon intervention, c'est que lui-même doit comprendre, en fin connaisseur de la vie politique française, que l'absence d'orientation écologiste du gouvernement interpelle les écologistes", a ajouté Jean-Vincent Placé.

"Pas de prise de conscience du gouvernement"

"La goutte d'eau, c'est Notre-Dame-des-Landes, avec la répression policière qu'on voit s'abattre sur les manifestants pacifiques et sur les associations de défense de l'environnement", ajoute l'écologiste. Sur ce sujet, Jean-Vincent Placé dénonce "un acharnement incroyable du gouvernement et en particulier du Premier ministre pour construire cet aéroport d'un autre temps".

Jean-Vincent Placé a précisé ne pas demander la sortie du gouvernement des ministres écologiques. "Je me pose la question : à quoi nous servons ?", a-t-il indiqué. "Je souhaite qu'il y ait une mobilisation, y compris dans l'opinion pour faire en sorte qu'on pèse sur ce gouvernement pour qu'il y ait plus de mesures écologiques rapidement". Pour Jean-Vincent Placé, "il n'y a pas de prise de conscience du gouvernement".

>> A LIRE AUSSI : Les écolos mal Placé(s) au gouvernement ?