Placé : Duflot "n'a plus de base électorale"

  • A
  • A
Placé : Duflot "n'a plus de base électorale"
Partagez sur :

Le secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État estime que Cécile Duflot doit faire une pause après avoir perdu à la fois son aile droite et son aile gauche.

La symphonie des petites phrases se poursuit entre anciens et actuels membre d'Europe Ecologie Les Verts (EELV). Dans ses indiscrets, Le Journal du Dimanche rapporte en effet les propos acides de Jean-Vincent Placé à propos de Cécile Duflot, éliminée de la primaire des écologistes dès le premier tour.

"Lorsqu'elle a quitté le gouvernement, elle a fait une erreur en se coupant de son aile droite sans conquérir sur sa gauche. Elle n'a plus de base électorale", a déclaré le secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État. Et ce dernier de poursuivre : "Cécile doit décrocher de la politique pour espérer y revenir. Il faut qu'elle prenne un poste dans une ONG ou dans le privé pour quelques années".

Cécile Duflot, 41 ans, n'est arrivée qu'en troisième position de la primaire écologiste avec 24,41% des voix, alors qu'elle était annoncée comme la favorite de cette élection interne. Ce sont finalement les eurodéputés Yannick Jadot et Michèle Rivasi qui se sont qualifiés pour le second tour de cette primaire, organisé le vendredi 4 novembre.