Pierre Laurent appelle les militants communistes à "combattre" Macron

  • A
  • A
Pierre Laurent appelle les militants communistes à "combattre" Macron
@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Le secrétaire national du Parti Communiste Français (PCF), a appelé ses militants à "combattre" Emmanuel Macron, et souhaite une alliance des partis de gauche pour répondre à la politique du chef de l'Etat. 

Pierre Laurent a appelé les militants communistes à "combattre" la politique du président Emmanuel Macron, samedi à Angers lors de l'université d'été du parti. "Pour nous, la politique n'est pas une profession, c'est l'apprentissage du pouvoir citoyen. C'est un cinglant démenti aux fossoyeurs des partis", a déclaré le secrétaire national du PCF en critiquant la politique d'Emmanuel Macron, "au service des mêmes intérêts financiers". "Nous combattrons la politique gouvernementale avec la ferme volonté de lui imposer des reculs", a-t-il ajouté.

Renouveler le parti pour "riposter". "L'heure est venue de notre réinvention, de notre révolution politique, nos adhérents sont prêts", a affirmé Pierre Laurent qui appelle à "un effort pour communiquer avec les médias". A travers des ateliers, Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, a souhaité aussi mobiliser les troupes, en proposant "des ripostes concrètes" et "du corps à corps politique". "Le travail de créativité à gauche doit être érigé en expériences positives", via du porte à porte notamment. " Il faut un un PCF conquérant", a-t-il ajouté.

La Fête de l'Huma pour allier les gauches.  A l'occasion de la Fête de l'Humanité, en septembre, un questionnaire sera distribué à tous les militants sur "l'avenir et les objectifs militants" du parti pour préparer Le congrès extraordinaire prévu en 2018, qui "partira donc de la base, c'est inédit", a annoncé Anne Sabourin, membre du comité exécutif national. Pour Pierre Laurent, il "faudra des alliances" à gauche, "reconstruites et repensées" face à la politique de M. Macron. "Nous devons construire cette majorité ensemble", avec du "dialogue", de "la coopération" et du "respect". "Insoumis, hamonistes, écologistes, socialistes de gauche, je leurs donne rendez-vous à la Fête de l'Huma!", a poursuivi Pierre Laurent. "Le travail sur un pacte d'humanité, doit être poursuivi. Dès maintenant, nous devons construire des alternatives à ce pouvoir". "J'appelle à ce que qu'à la Fête de l'Humanité, tout le monde converge", a conclu le secrétaire national du PCF.

La Fête de l'Humanité, "point d'orgue de la rentrée" du PCF, se tiendra du 15 au 17 septembre près de Paris.