Philippot : "une tribune de victimisation classique"

  • A
  • A
Philippot : "une tribune de victimisation classique"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Le vice-président du FN déplore que Nicolas Sarkozy "ne répond à rien, à aucune accusation".

La tribune de Nicolas Sarkozy dans Le Figaro n’en finit pas de faire réagir. Vendredi matin, c’est Florian Philippot qui y est allée de son commentaire sur Europe 1. Pour le vice-président, il s’agit là d’"une tribune de victimisation assez classique, assez caricaturale, assez grossière, qui ne répond à rien, à aucune accusation".

"Les Français ne l’attendent pas". Tout n’a pas pour autant déplu à Florian Philippot. "J’ai cru comprendre, et c’est la seule bonne nouvelle dans cette tribune, qu’il annonçait qu’il n’avait pas la volonté de revenir dans la politique française, ce qui est une sage décision", a relevé le candidat aux municipales de Forbach. "Les Français ne l’attendent pas."

sur le même sujet, sujet,

REACTIONS - A droite, la lettre ne fait pas l'unanimité

ÉLÉMENTS DE LANGAGE - La "Stasi", une référence en vogue à droite

VIDEO - Hollande dénonce une comparaison "insupportable"

NON-REACTION - L'USM refuse de répondre

VERBATIM - "Les principes sacrés de notre République foulés aux pieds"

SES ENVIES - Sarkozy n'a "nul désir" de s'impliquer "aujourd'hui" en politique