Philippot : "que les Chrétiens d’Orient puissent rester chez eux"

  • A
  • A
Philippot : "que les Chrétiens d’Orient puissent rester chez eux"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le vice-président du FN estime que la France ne peut recevoir qu’un nombre très limité de réfugiés.

Alors qu’en Irak, la minorité chrétienne est persécutée par les combattants de l’Etat islamique, le Front national refuse d’envisager d’accueillir un nombre important de réfugiés. "Notre première mission est de faire en sorte que ces Chrétiens d’Orient puissent rester chez eux", a affirmé Florian Philippot, vice-président du FN, mardi matin sur Europe 1.  

"C’est d’ailleurs leur souhait le plus légitime", a poursuivi le député européen. "Nous devons donc faire en sorte qu’on puise rapporter une solution politique, humanitaire, pour qu’ils puissent rester chez eux, où ils sont depuis des millénaires."

"Ils peuvent candidater au droit d’asile". Florian Philippot ne ferme cela dit pas totalement la porte. "Ils peuvent candidater au droit d’asile, ça existe en France", a-t-il admis. "Certains d’entre eux pourront peut-être rentrer remplir les critères, s’ils sont menacés dans leur vie ou persécutés. Parce que c’est ça le droit d’asile réel, quand il n’est pas détourné comme il l’est aujourd’hui pour le transformer en nouvelle filière d’immigration. Alors oui, peut-être qu’ils pourront bénéficier de ce droit d’asile, mais dans des proportions forcément extrêmement limitées. La France ne peut pas faire plus que cela", a estimé Florian Philippot.