Philippot : "L’espace Schengen, c’est le rêve pour les djihadistes"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le vice-président du FN a répété dimanche sur Europe 1 sa volonté de recréer des frontières nationales pour lutter contre le terrorisme. 

C’est un message que le Front national répète à l’envi : il faut rétablir les frontières de la France. Florian Philippot l’a répété dimanche dans le cadre du Grand rendez-vous Europe 1-iTélé-Les Echos, s’appuyant sur le cas d’Anis A., le terroriste du marché de Noël, à Berlin, abattu en Italie après avoir traversé les Pays-Bas et la France.

"Schengen, un rêve absolu pour les djihadistes". "J’ai vu le périple incroyable du terroriste de Berlin, qui a pu franchir quatre frontières du territoire européen sans qu’on le sache. Qui s’est baladé en France sans qu’on le sache, a-t-il lancé. "Aujourd’hui, l’espace Schengen est le terrain de jeu des djihadistes. Pour eux, cette espace sans frontière, sans contrôle, c’est un rêve absolu. Pour nous, c’est un cauchemar", a lancé l’eurodéputé.

"C’est rétablir des frontières nationales". Pour lutter contre le terrorisme, "la première des choses à faire, c’est rétablir des frontières nationales", a martelé Florian Philippot. "Il faut retrouver la possibilité de contrôler, de maîtriser ses frontières. Les frontières nationales, ça existe dans 95% des pays du monde, c’est ce qui se passait avant en France. Ça permet de mieux savoir qui entre sur votre territoire, de mieux contrôler tous les trafics."