Philippot : "embaucher des Français sur des chantiers français, cela me semble logique"

  • A
  • A
Philippot : "embaucher des Français sur des chantiers français, cela me semble logique"
@ Twitter de Nadine Morano
Partagez sur :

DÉBAT E1 - Pour lutter contre le dumping social, le candidat du FN aux européennes veut privilégier les Français.

A un peu plus d’un mois des élections européennes, Europe 1, LCI et le Figaro ont organisé un débat, mercredi soir, entre Nadine Morano (UMP), Catherine Trautmann (PS) et Florian Philippot (FN). L’harmonisation de la législation sur le travail à l’échelle européenne a été un des thèmes plébiscités par nos internautes. Pour Florian Philippot, tête de liste frontiste dans l’Est, "le drame a été l’élargissement anarchique à l’Est. Le dumping social est insupportable pour nos PME. A Flamanville, il y a 30% de travailleurs détachés. Moi, je préfère donner du travail à nos cinq millions de chômeurs français. Embaucher des Français sur des chantiers français, cela me semble logique."

Pour Catherine Trautmann, "Florian Philippot est malhonnête. Nous défendons le travail des Français, mais partout, en France et à l’étranger. Nous devons continuer d’harmoniser les charges sociales et supprimer les zones franches où les entreprises ne paient pas  de taxes. Et nous devons introduire un smic européen."

Selon Nadine Morano, "les Le Pen père et fille viennent au Parlement quand ? Jamais ! Ils brillent par leur absentéisme. Ils ne rédigent pas de texte. Les Français ont besoin d’élus qui les représentent."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

DÉBAT E1 - Pour Morano, Philippot "angoisse même au sein de son propre parti"

L'INFO POLITIQUE - Européennes : la stratégie du PS pour sauver les meubles

SONDAGE E1 - Européennes : le FN donné en tête dans l’Est

ZOOM - Européennes : le FN met le paquet