Philippe Martinez (CGT) : "Quand on se bat, on peut gagner, et on ira jusqu'au retrait de la loi Travail !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Philippe Martinez, le patron de la CGT appelle à la généralisation du mouvement de grève contre la loi Travail. 

Quatre des huit raffineries françaises sont bloquées par des grévistes contre la loi Travail. Ce sont 317 stations-services Total qui sont à sec dans le grand ouest. Philippe Martinez, le patron de la CGT, est venu féliciter les salariés en grève dimanche et mettre la pression sur le gouvernement.

"Le slogan, c'est le retrait." La ligne de la CGT est claire depuis le début des manifestation, "le slogan, c'est le retrait. Et on ira jusqu'au retrait." Philippe Martinez s'appuie sur ce qu'il voit comme un premier recul du gouvernement. "Malgré les déclarations de Valls et de Hollande, même s'ils ont dit 'on ne cédera rien', ils viennent d'annoncer que les routiers seraient sortis de la loi El Komhri concernant les heures supplémentaires. Ce qui montre que quand on se bat, on peut gagner", s'emporte-t-il. "C'est quand on ne se bat pas, qu'on est sûr de perdre."

Généraliser la grève. "Les routiers sont en grève reconductibles", rappelle le patron de la CGT. "Les cheminots remettent ça la semaine prochaine. Mais il faut généraliser à la métallurgie, au commerce. Il faut que le gouvernement sache qu'on ne lâchera rien."

>> Pourquoi la CGT attise la crise ?