Petites phrases autour de DSK

  • A
  • A
Petites phrases autour de DSK
@ MAXPPP
Partagez sur :

Christian Jacob pense qu'il a "peur d'y aller". Cambadélis qualifie Jacob de "balourd".

Candidat de gauche favori des sondages pour la présidentielle 2012, Dominique Strauss-Kahn inspire ses adversaires politiques. Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, a estimé dimanche, dans une interview accordée au Parisien, que la patron du FMI "a peur d'y aller". Faisant référence à la présidentielle 2012, il a ainsi estimé que "Dominique Strauss-Kahn est en vraie difficulté".

"Pour être candidat à la présidentielle, il faut le vouloir. On a le sentiment qu'il est incapable d'assumer (...) On aurait grand tort de sous-estimer Ségolène Royal ou Martine Aubry. Dans le trio, le faible c'est
Strauss-Kahn!", considère le député.

"Rantanplan de la politique"

La réponse du clan Strauss Kahn n'a pas tardé à venir. Le député et dirigeant PS Jean-Christophe Cambadélis a posté dimanche sur son blog un billet intitulé "Jacob ou le Rantanplan de la politique".

"Il serre ses petits poings et déclare 'DSK n’ose pas' (...) Il démontre ainsi - Il pousse la bêtise jusqu’à la caricature - que l’UMP craint DSK en général et la gauche en particulier", a-t-il écrit, qualifiant au passage Christian Jacob de "Rantanplan de la politique française, un peu balourd, un peu gauche".