Pérol : "On va commencer à rembourser l’Etat en 2010"

  • A
  • A
Pérol : "On va commencer à rembourser l’Etat en 2010"
Partagez sur :

Le PDG du groupe Banque populaire Caisse d’épargne, vise la rentabilité de la filiale Natixis au 2° trimestre 2009.

François Pérol s’est auto-proclamé "invité banquier présumé innocent" jeudi matin, sur Europe 1, faisant allusion au rendez-vous de Nicolas Sarkozy avec les banquiers mardi. Il a indiqué approuver la série de mesures encadrant strictement les "bonus" des traders, notamment un système de malus assujetti aux résultats des établissements. "Les décisions prises par le chef de l’Etat sont applicables tout de suite. Il y a eu des abus et des excès, il faut des règles contraignantes" a martelé le PDG du groupe Banque populaire Caisse d’épargne.

Interrogé sur son cas personnel, le banquier n’a rien caché de ses revenus. "Je gagne 550 000 euros annuels, ce qui correspond à la même rémunération que mon prédécesseur. Je trouve que je suis bien payé pour les responsabilités que j’occupe. Je n’ai pas de bonus, j’y ai renoncé pour 2009 et pour 2010, on verra bien" a-t-il précisé.

Au sujet de la filiale Natixis, Francois Pérol a précisé qu’il visait la rentabilité de la société au deuxieme trimestre 2009. "Au total, on a passé 8,6 milliards de pertes ces 18 derniers mois mais ces pertes ne sont pas définitives, on pourra peut être en récupérer une partie" a-t-il souligné.

"Le contribuable ne payera plus quoi que ce soit pour BPCE. (Ndlr : l’Etat a prêté 7 milliards d’euros dont les deux tiers sont allés à Natixis). "On a fait une analyse complète ,on est allé voir chaque prêt et on sait exactement aujourd’hui ce qu’on a dans nos soutes a-t-il encore précisé. "A partir de la fin de l’année 2010, mon objectif, c’est de commencer à rembourser l’Etat", a conclu François Pérol.

Regarder la vidéo en intégralité :