Penchard sort de son silence

  • A
  • A
Penchard sort de son silence
@ Maxppp
Partagez sur :

En pleine polémique, la ministre de l’Outre-Mer a dénoncé "des méthodes d’un autre temps".

Marie-Luce Penchard s’est enfin exprimée. Depuis trois jours, la ministre de l’Outre-Mer est au cœur d’une polémique, pour avoir notamment déclaré lors d’un meeting en Guadeloupe n'avoir "envie de servir qu'une population, la population guadeloupéenne". Depuis, la gauche, mais aussi le Nouveau Centre et le MoDem, ont publiquement appelé à sa démission.

Si la solidarité gouvernementale a joué à plein mercredi, François Fillon et d’autres ministres ayant pris le parti de leur collègue, Marie-Luce Penchard s’est elle-même défendue en marge du déplacement de Nicolas Sarkozy dans les Caraïbes. "Je pense qu’on a sorti mes propos du contexte politique. Servir la Guadeloupe ne veut pas dire que je mettais de côté ma fonction de ministre."

Ecoutez la défense de Marie-Luce Penchard :

Selon Marie-Luce Penchard, cette polémique est montée de toutes pièces par la gauche. "Cette polémique ne tombe pas à n’importe quel moment", a estimé la ministre. "Elle tombe au moment où nous avons réussi en Guadeloupe à faire l’unité de la majorité présidentielle. Quelque part, nous sommes en train d’ébranler la citadelle du socialiste Victorin Lurel. Et donc il faut abattre ceux qui sont en capacité de proposer un projet alternatif."

Après la défense, l’attaque. "Ce sont des méthodes d’un autre temps. Ce n’est pas digne de la démocratie, ce n’est pas digne de notre pays", a conclu la ministre de l’Outre-Mer.