Peine de mort : Le Pen veut un référendum

  • A
  • A
Peine de mort : Le Pen veut un référendum
"Je pense que ceux qui tuent nos enfants doivent risquer leur peau", estime Marine Le Pen.@ Europe 1
Partagez sur :

"Je pense que ceux qui tuent nos enfants doivent risquer leur peau", estime la présidente du FN.

Marine Le Pen a réagi dimanche sur Europe 1 au viol et au meurtre d'une adolescente en Haute-Loire. La candidate du FN à l'élection présidentielle de 2012 s'est déclarée favorable au rétablissement de la peine de mort pour "ceux qui tuent nos enfants", lors du Grand Rendez-vous Europe 1-Le Parisien Aujourd'hui en France-i-Télé.

"Je pense que ceux qui tuent nos enfants doivent risquer leur peau" :

"Un sujet essentiel"

"C'est un sujet essentiel dont les Français doivent se saisir", a jugé Marine Le Pen. Si elle était élue, la candidate du FN à l'élection présidentielle organiserait "un référendum pour demander aux Français de faire le choix entre la peine de mort et la réclusion criminelle à perpétuité".

Pour la présidente du Front national, "il faut s'attaquer de manière vigoureuse et ferme à la dégradation de la sécurité de notre pays". "Il faut arrêter avec les psychiatres qui libèrent des criminels", a-t-elle demandé. "La justice a moins besoin de psychiatres que de criminologues". Marine Le Pen est formelle : "il faut rompre avec des décennies de laxisme à l'égard de la délinquance". Comme moyen, elle propose de "réduire le délai de traitement, notamment des crimes commis par des mineurs".