Peillon : "mon fils est meilleur que moi"

  • A
  • A
Peillon : "mon fils est meilleur que moi"
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’eurodéputé PS a reconnu avoir été maladroit en ne se rendant pas à l'émission A vous de juger.

"Je pense que j’ai fait des fautes". Interrogé sur le faux bond qu’il avait fait à l’émission A vous de juger d’Arlette Chabot sur France 2 en janvier dernier, Vincent Peillon a reconnu avoir été "très maladroit", lors d’une interview accordée à la chaîne Public Sénat.

"J’ai fait ça dans ma cuisine. Mon fils, qui a 13 ans, est passé. Il m’a dit : ‘tu devrais pas mettre ça’. C’était mon seul conseiller. Voyez, les choses sont artisanales", a confessé l’eurodéputé socialiste. Avant de faire dans l’autodérision : "Maintenant, je l’écouterai tout le temps. Je pensais qu’il était surtout bon en football. En fait, il est meilleur que moi en politique".

Vincent Peillon, invité à participer à une émission consacrée au débat sur l’identité nationale en présence du ministre Eric Besson et de la vice-présidente du Front National Marine Le Pen, avait d’abord accepté l’invitation. Puis, alors que le débat avait déjà commencé, le socialiste avait joué la politique de la chaise vide, annonçant son retrait sur son blog et dans un communiqué.

La polémique avait ensuite enflé entre l’eurodéputé socialiste et la direction de France Télévisions. Vincent Peillon avait dénoncé la "servilité" de France Télévisions. "Peillon n'existe pas", avait rétorqué le patron de France Télévisions Patrick de Carolis.

L'émission de Public Sénat Déshabillons-les, sera diffusée en intégralité le 16 mars 2010 à 22h30.

REAGISSEZ - Que pensez-vous du mea culpa de Vincent Peillon ?