Peillon : "J’appelle les électeurs à faire mentir les sondages"

  • A
  • A
Peillon : "J’appelle les électeurs à faire mentir les sondages"
Partagez sur :

Vincent Peillon, tête de liste PS dans le Sud-Est pour les européennes, a déploré, mardi sur Europe1, l’absence de débat de fond sur l’Union européenne et a appelé les électeurs à faire mentir les sondages. Sondages qui placent le PS loin derrière l’UMP.

"J’appelle les électeurs à faire mentir les sondages. Ils ont déjà été capables de le faire à plusieurs reprises", a avancé Vincent Peillon, mardi sur Europe1. La tête de liste Sud-Estdu PS pour les élections européennes revenait, au micro de Marc-Olivier Fogiel, sur les sondages qui créditent le PS de 21-22% des intentions de vote contre 26 à 28% pour l'UMP.

Vincent Peillon a par ailleurs déploré l’absence de débat de fond dans la campagne. "Le débat européen a été, je trouve, incroyablement interdit et doit faire réfléchir, y compris les plus jeunes générations, parce que partout où nous allons, les gens savent que c’est l’Europe qui dit les choses essentielles sur les discriminations, sur l’économie, sur la pêche au thon rouge… Enfin, du détail jusqu’aux choses les plus importantes. Mais on n’en parle jamais et finalement on n’ a pas pu avoir de débat", a-t-il regretté.


"On a deux ennemis : la dispersion et l'abstention", a affirmé Vincent Peillon regrettant que le Parti socialiste n'ait "pas assez parlé d'Europe" et "trop de nos petites histoires"." Il a par ailleurs jugé que le président du MoDem François Bayrou, en progression dans les intentions de vote, "est un homme seul qui surfe bien entendu sur les faiblesses des autres. Il est un symptôme, comme Olivier Besancenot (porte-parole du NPA), de l'incapacité où nous sommes".

> Vincent Peillon : c'est "un crève-coeur" de quitter le Nord-Ouest

> 375 millions d'Européens choisissent leur Parlement