Peillon/école : "pas de crise des vocations"

  • A
  • A
Peillon/école : "pas de crise des vocations"
@ Europe1.fr
Partagez sur :

Il y aura suffisamment de professeurs dans les classes le 4 septembre prochain, a-t-il certifié.

A quelques jours de la rentrée scolaire, Vincent Peillon, le ministre de l'Education nationale, s'est voulu rassurant jeudi matin sur Europe 1. "Il n'y a pas de crise des vocations", a-t-il souligné en répondant par l'affirmative à la question de savoir s'il y aurait suffisamment de professeurs dans les classes le 4 septembre prochain.

Vincent Peillon a toutefois regretté que "ces dernières années, il y a eu beaucoup de difficultés" avec "77.000 suppressions de postes par la droite, en cinq ans". Pour le ministre de l'Education, il s'agit là d'une "casse sans précédent".

"Dans notre société, il n'y a pas que l'argent. Il y a les valeurs de la connaissance, de la transmission, du dévouement", a observé Vincent Peillon. "Les choses ont changé : il y a 10% de plus d'inscrits cette année", a remarqué le ministre de l'Education nationale.