Pécresse : "les examens se tiendront dans de bonnes conditions"

  • A
  • A
Pécresse : "les examens se tiendront dans de bonnes conditions"
Partagez sur :

Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, a affirmé jeudi sur France 2 que "les examens se tiendront dans de bonnes conditions", en réponse à l'appel de la Coordination universitaire qu'elle juge "irresponsable".

"Je mettrai tout en oeuvre pour que les rattrapages aient lieu. Les rattrapages auront lieu et les examens se tiendront dans de bonnes conditions", a assuré jeudi Valérie Pécresse alors que la Coordination nationale des universités (CNU) a appelé "les enseignants-chercheurs et les personnels administratifs à ne pas organiser la tenue des examens jusqu'à la satisfaction de leurs revendications".

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche en appelle ainsi "à la responsabilité éminente des présidents d'université" et "des doyens" car "c'est à eux d'organiser les examens. S'il y a des défections ils peuvent faire appel à d'autres enseignants" et si des enseignants "pressentis ou qui ont dans leur service l'obligation de faire passer les examens ne le font pas, ça s'apparente à du service non fait" qui sera donc "requalifié en fait de grève" avec "retenues sur salaire possibles".