Patrimoine sous-évalué : Marine Le Pen fait un recours devant le Conseil d'Etat

  • A
  • A
Patrimoine sous-évalué : Marine Le Pen fait un recours devant le Conseil d'Etat
@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a trouvé des inexactitudes dans les déclarations de patrimoine immobilier de Marine et Jean-Marie Le Pen. Alors que le parquet financier a été saisi, Marine Le Pen va faire un recours devant le Conseil d'Etat. 

La présidente du FN Marine Le Pen a indiqué lundi avoir fait un recours auprès du Conseil d'Etat pour contester la décision de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique qui fait état d'une sous-évaluation manifeste de son patrimoine. Selon les informations d'Europe 1, Jean-Marie et Marine Le Pen auraient sous-évalué leur patrimoine d'environ 60%.

"Une volonté de nuire". Marine Le Le Pen dénonce "une volonté de nuire désormais systématique et outrancière" du fait de cette décision, qui a entraîné la saisine du parquet financier, pour cette déclaration de patrimoine établie dans le cadre de son mandat de députée européenne.

Certains biens immobiliers détenus en commun (la propriété de Montretout à Saint-Cloud et la résidence à Rueil-Malmaison) font partie du patrimoine sous-évalué par le fondateur du Front National et sa fille, actuelle présidente du parti. Cette sous-évaluation de leur patrimoine s'élèverait à plus d'un million d'euros pour Jean-Marie Le Pen et plusieurs centaines de milliers d'euros pour Marine Le Pen.