Patrick Mennucci sur Vincent Peillon : "Le moment est venu pour lui"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député socialiste Patrick Mennucci soutient Vincent Peillon en vue de la primaire organisée par le PS. Selon lui, l’ancien ministre est "le seul à pouvoir rassembler".

INTERVIEW

Neuf candidatures "sérieuses" à la primaire organisée par le PS ont été déposées avant jeudi soir, avant l'annonce de la liste définitive samedi. Parmi elles, celle de Vincent Peillon. L’ancien ministre de l’Éducation nationale s’est lancé dimanche dernier dans la course à la présidentielle, soutenu par plusieurs députés, dont Patrick Mennucci.

Peillon était prêt à soutenir Hollande. "Quelques jours avant la décision de François Hollande (de ne pas se représenter, ndlr), il m’a dit : ‘Je vais soutenir François Hollande, c’est ma conception de la loyauté. J’ai été ministre, j’ai été en désaccord sur la loi Travail, sur la déchéance de nationalité mais je considère que le président de la République doit défendre son bilan’", raconte l’élu des Bouches-du-Rhône sur Europe 1.

"Un peu trop de candidats". "On s’est retrouvé devant une situation nouvelle, où les idées sociales-démocrates ne nous semblaient pas très bien représentées. Entre Manuel Valls qui est social-libéral et qui l’assume et les frondeurs qui tous les matins sont venus à la télévision honnir le président de la République et la politique du gouvernement, je pense qu’il y a la place pour une social-démocratie européenne qui défende l’idée de l’Europe sociale. Je pense que Vincent Peillon est capable de représenter ce courant politique", lance Patrick Mennucci, qui estime malgré tout qu’il y a "un peu trop de candidats."

Entendu sur Europe 1
S’il arrive au second tour de la primaire, il la gagnera.

Des propositions les 3 ou 4 janvier. Le député socialiste croit en tout cas dur comme fer aux chances de son poulain. "Il est le seul à pouvoir rassembler. S’il arrive au second tour de la primaire, il la gagnera", avance-t-il. "C’est un grand intellectuel, mais il a beaucoup d’autres qualités. Je crois qu’il va se révéler dans cette primaire. Je crois que le moment est venu pour lui". Il s'agira d’abord rédiger un projet politique en un temps record. "Il ne veut pas aujourd’hui faire de propositions. Il les publiera le 3 ou 4 janvier", assure Patrick Mennucci. Et se remettre dans le bain, lui qui s’est tenu plus de deux ans éloigné de la vie politique française.