La vie de Patrick Buisson sans Nicolas Sarkozy

  • A
  • A
La vie de Patrick Buisson sans Nicolas Sarkozy
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

L’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, qui flingue son ex-protégé dans son livre La Cause du peuple est le directeur général de la chaîne Histoire. Et il essaye toujours de faire infuser ses idées.

Conseiller politique de Nicolas Sarkozy à l’Elysée entre 2007 et 2012, Patrick Buisson a quitté les ors de la République après la défaite de son protégé. Puis en 2014, les deux hommes ont rompu, après la divulgation des enregistrements du conseiller à l’insu de l’ancien chef de l’Etat. Depuis, Patrick Buisson évolue là où il est le plus à l’aise : dans l’ombre. Il jaillit depuis mercredi dans la lumière avec la sortie de son livre La Cause du peuple, dans lequel il égratigne sérieusement Nicolas Sarkozy, mais l’écriture n’est pas seule à occuper ses journées.

  • Président de la chaîne Histoire

C’est la principale occupation de Patrick Buisson, en tout cas la plus officielle. L’homme est président de la chaîne Histoire depuis octobre 2007. Son mandat de directeur général a été renouvelé pour un an en avril 2016. Et ce malgré un changement de direction à TF1, propriétaire à 100% d’Histoire, malgré des soucis judiciaires (voir plus bas) et malgré une réputation de plus en plus sulfureuse, après la révélation des enregistrements à l’insu de Nicolas Sarkozy. Mais Histoire a d’excellents résultats : 5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014, pour un bénéfice de 1,1 million d’euros. Suffisant pour maintenir Patrick Buisson, féru d’histoire, à son poste.

  • Des soucis judiciaires à gérer

Rien à voir avec les activités professionnelles présentes, mais Patrick Buisson doit aussi gérer une affaire judiciaire dans laquelle il est impliqué, celle dite des sondages de l’Elysée. Entre 2007 et 2012, les services de Nicolas Sarkozy ont fait appel à des instituts de sondage pour prendre le pouls de l’opinion sur divers sujets. Mais les contrats ont été passés sans appel d’offre, notamment avec la société Publifact (devenue Publi-Opinon) dont le gérant était… Patrick Buisson. L’ancien conseiller Elysée a été mis en examen en juillet 2015 pour recel de favoritisme, abus de biens sociaux et détournement de fonds publics par un particulier, une mise en examen confirmée en juin 2016. Selon societe.com, son entreprise est en sommeil depuis juin 2013.

  • Un triumvirat avec De Villiers et Zemmour

Patrick Buisson a sans doute beaucoup moins d’amis aujourd’hui qu’il y a quelques années, quand il fréquentait quasi-quotidiennement l’Elysée. Mais ils compte encore d’indéfectibles complices. Depuis janvier 2015, il déjeune régulièrement avec Philippe De Villiers et Eric Zemmour. Ces trois-là se retrouvent régulièrement, selon L’Express, à La Rotonde, un restaurant parisien situé dans le quartier de Montparnasse. Là, ils partagent un repas et une même vision d’une France décadente, menacée par le multiculturalisme. Surtout, ils réfléchissent au meilleur moyen de faire triompher leurs idées, en rapprochant extrême droite et droite extrême.

Mais au-delà d’une certaine idée de la France, Philippe De Villiers, Eric Zemmour et Patrick Buisson ont aussi le même goût de l’écriture. Les deux premiers ont cartonné en librairie, l’un avec Le moment est venu de dire ce que j’ai vu (ed. Albin Michel), l’autre avec Le Suicide français (ed. Albin Michel). Il semble que ce soit au tour du troisième de connaître les joies du best-seller, puisque les éditions Perrin ont d’ores et déjà imprimé 50.000 exemplaires de La Cause du peuple. Et comme la couverture médiatique est conséquente, le succès est garanti. 

>> Patrick Buisson était l'invité du Club de la presse à 19 heures. Retrouvez les moments forts ici