Pataquès politique autour d’un fromage

  • A
  • A
Pataquès politique autour d’un fromage
Wauquiez rassure les gourmets : "il y a toujours du Brie de Meaux à Bercy"@ MAXPPP ET MONTAGE
Partagez sur :

Sur Facebook, Wauquiez l'assure: à l'inverse de ce que la presse rapporte, il adore le Brie de Meaux.

"Le ridicule ne tue pas, mais quand même je me dois de rétablir la vérité". Sur Facebook, le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez a dû, samedi, s’expliquer… sur son amour pour le fromage, en l’occurrence celui du Brie de Meaux.

Les Compagnons du Brie de Meaux voient rouge

Résumons l’affaire. Mercredi, le Canard Enchaîné lance la polémique et assure qu’à l’initiative de Laurent Wauquiez, dont le secrétariat d'Etat dépend de Bercy, le Brie de Meaux (ville dont Jean-François Copé est le maire) a été remplacé par du Brie de Melun, lors des repas du ministère. Selon le journal, Laurent Wauquiez s'opposerait ainsi à "faire de la pub à son ennemi intime Jean-François Copé".

A la lecture de l’article, la Confrérie des Compagnons du Brie de Meaux voit rouge et lance, vendredi, un "appel solennel" à Christine Lagarde pour le rétablissement de leur fromage à la table de Bercy.

"Quel fromage ! "

C’est là que Laurent Wauquiez réagit, en publiant, samedi, ce fameux message sur Facebook, intitulé "Quel fromage !".

"Tout d'abord, je rassure les gourmets : je ne suis pas en charge des menus à Bercy. Chacun son job, et le mien est assez prenant comme ça", écrit le secrétaire d’Etat avant de poursuivre : "Deuxio, je rassure les Compagnons, il y a toujours du Brie de Meaux à Bercy et j'en suis le premier ravi car figurez-vous que j'en suis un grand amateur".

"Avec Jean-Francois, nous avons parfois des débats mais jamais sur des sujets aussi importants que le fromage...", ironise Laurent Wauquiez.

"Voilà, le sujet est clos. Enfin j'espère. Car vu le niveau du débat politique, qui sait, peut-être certains demanderont à Jean-Francois Copé de déclarer solennellement qu'il est lui aussi un grand amateur de fromage aux artisous du Velay ?", conclut-il faisant allusion à une spécialité de Haute-Loire dont il est élu.