"Pas les mots qu'on pouvait attendre"

  • A
  • A
"Pas les mots qu'on pouvait attendre"
@ REUTERS
Partagez sur :

LE REGARD DE - Pour le psychanalyste Jean-Pierre Winter, Hollande a eu une rhétorique d'énarque.

"Une rhétorique d'énarque". "Ce n'est pas que les mots que l'on pouvait attendre". Pour le psychanalyste Jean Pierre Winter, François Hollande ne s'est pas adressé aux Français, jeudi soir, lors de son intervention télévisée et n'a pas provoqué un désir d'engagement. "Son discours était terne et ennuyeux, pas propice à mobiliser les gens", tranche le spécialiste, pour qui Hollande a eu une "rhétorique d'énarque".

"Une tactique rusée". Le psychanalyste a aussi été marqué par l'insistance de François Hollande à demander à être jugé sur les actes et pas sur les discours. "C'est une tactique rusée", souligne Jean-Pierre Winter.