Pas de remaniement avant fin juin ?

  • A
  • A
Pas de remaniement avant fin juin ?
Partagez sur :

Les ministres probablement élus lors des élections européennes du 7 juin auront jusqu’au 13 juillet pour quitter le gouvernement, qui devrait connaître quelques changements, mais "pas un tournant politique", assure-t-on à l’Elysée.

Le remaniement ministériel des prochaines semaines ne devrait pas avoir lieu immédiatement après les élections européennes du 7 juin, selon les informations d'europe 1. La tendance situe les retouches gouvernementales à la fin du mois de juin. Un moyen pour Nicolas Sarkozy de ne pas les lier au scrutin européen.

Les ministres probablement élus, comme Michel Barnier (agriculture) et Rachida Dati (justice), auront jusqu’au 13 juillet pour démissionner et partir siéger au parlement européen. Pour l’instant, assure-t-on à l’Elysée, mis à part l’arrivée éventuelle de Claude Allègre, rien n’a été encore acté : "le président s’y met à peine."

Enfin, ce remaniement "ne sera pas un tournant politique, mais un simple ajustement", assure l’un des plus proches conseillers du président. Brice Hortefeux confirme : "le tournant politique, c’est un changement de premier ministre et il n’en est pas question. François Fillon restera à Matignon."

> Le premier ministre François Fillon sera l’invité de Jean-Pierre Elkabbach, vendredi matin à 8h20 sur Europe 1.