Pas de petits fours dans les ministères

  • A
  • A
Pas de petits fours dans les ministères
@ REUTERS
Partagez sur :

Crise oblige, les ministres sont tenus d’organiser des cérémonies de vœux peu coûteuses.

Exit les petits fours, jugés trop onéreux. Place aux galettes des rois. Crise oblige, les cérémonies de vœux organisées dans les ministères tout au long  du mois de janvier devront être "light" en 2012. "Ce sera plus buffet campagnard que foie gras et petits fours sophistiqués", résume un ministre.

Bercy veut montrer l'exemple

Pas question pour les ministères d’annuler les cérémonies comme l’ont prévu plusieurs conseils généraux. "La tradition des voeux est utile. Cela permet aux ministres de fixer le cap pour l'année qui commence. Et d'entretenir les relations avec les acteurs du secteur dont ils ont la charge", explique un conseiller ministériel.

A Bercy, on veut montrer l’exemple. Les cartes papiers seront remplacées par des cartes électroniques, les petits fours par des galettes et des vœux communs seront envoyés aux différents ministères.

Objectif affiché ? "Faire en sorte que ces cérémonies de vœux soient le moins  coûteuse pour le contribuable français", indique la ministre du Budget et porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse.