Pas de label pour la Droite pop'

  • A
  • A
Pas de label pour la Droite pop'
@ Maxppp
Partagez sur :

L’idée, annoncée en grande pompe, a finalement été abandonnée, a appris Europe1.fr jeudi.

 En avril dernier, Thierry Mariani et les animateurs de la Droite populaire, un courant représentant l'aile droite de l'UMP étaient assez satisfaits de leur idée. Aux législatives de juin, ils allaient proposer un "label" de la "droite parlementaire" aux candidats investis aux législatives.

Ce label - sorte de logo qui devait être apposé sur les affiches des membres du collectif - permettrait d’indiquer "la couleur ", à savoir "celle de la vraie droite",  nous confiait alors Lionnel Luca, député-candidat dans les Alpes-Maritimes et représentant de la Droite populaire.

Refus de Jean-François Copé

Un mois plus tard, les affiches sont imprimées et placardées… Et toujours aucun logo Droite pop’ à l’horizon.

En fait, l’idée d’un label a tout bonnement été abandonnée. Pourquoi ? Le patron de l’UMP, "Jean-François Copé y était opposé et nous nous ne voulons pas faire sécession. Donc pas de logo", explique le même Lionnel Luca.

Où est passé le sigle de l'UMP ?

luca-gauche
"Nous avons, contrairement à d’autres, choisi de jouer l’unité", insiste l’élu des Alpes-Maritimes alors que son parti se morcelle en courants, chapelles et autres sous-partis.

Et "ce n’est pas le moment" de troubler "cette unité", "cela doit être plutôt le syndrome… d’anciens Premiers ministres par exemple", assène-t-il visant François Fillon qui a récemment ouvert la bataille du leadership à l’UMP.

"Moi, c’est simple, j’ai choisi de ne mettre aucun logo sur mon affiche", précise encore Lionnel Luca. Mais de fait, aucune trace d'appartenance à UMP ne figure sur son affiche de campagne… Le sigle U.M. P. ne serait-il plus vendeur?