"Pas de condamnations définitives"

  • A
  • A
"Pas de condamnations définitives"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

EXCLU - Brice Hortefeux, deux fois condamné, a rappelé qu’il avait fait appel des jugements.

Brice Hortefeux, condamné vendredi matin pour atteinte à la présomption d’innocence à l’encontre de David Sénat, s’est réfugié derrière… la présomption d’innocence.

Le ministre de l’Intérieur a rappelé que l’appel de ce jugement le rendait innocent aux yeux de la loi, comme pour sa première condamnation pour injure raciale. "Il ne s’agit pas de condamnations définitives", a martelé sur Europe 1 le ministre de l’Intérieur, s’estimant donc "innocent jusqu’à ce stade".

Ecoutez Brice Hortefeux : <iframe class="video" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/27159545" frameborder="0"></iframe>

Et si les cours d’appel confirmaient les premiers jugements ? "Il existe une procédure qui s’applique à tous, qu’on soit ministre en pas, c’est qu’après il peut y avoir un pourvoi en cassation", s’est contenté de répondre Brice Hortefeux, qui semble donc exclure toute démission du gouvernement en cas de nouvelle condamnation.