Pas d'amnistie avec le nouveau président

  • A
  • A
Pas d'amnistie avec le nouveau président
@ MAXPPP
Partagez sur :

François Hollande et Nicolas Sarkozy refusent l'idée d'une grâce collective après la présidentielle.

Pas d'amnistie. Quel que soit le candidat finalement élu président de la République le 6 mai prochain, il ne renouera pas avec l'amnistie routière pratiquée de De Gaulle à Jacques Chirac. Aucune grâce collective ne sera prononcée non plus pour les détenus.

"Jurisprudence Sarkozy"

L'amnistie routière du 14 juillet avait déjà été rejetée par Nicolas Sarkozy lors de son élection en 2007. Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, le nouveau président avait alors expliqué que "l'élection présidentielle ne donnait pas le droit 'd'effacer les ardoises'". L'Elysée évoque donc désormais la "jurisprudence" Sarkozy sur ce sujet.

Du côté des socialistes, André Vallini, en charge de la justice auprès de François Hollande, a lui aussi indiqué qu'il "n'y aura pas de loi d'amnistie" pour les détenus ou les délits routiers en cas de victoire du socialiste.