Parrainages: J-1 pour les petits candidats

  • A
  • A
Parrainages: J-1 pour les petits candidats
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les candidats remettent vendredi leurs précieux paraphes au Conseil Constitutionnel. Etat des lieux.

C'est la dernière ligne droite pour les candidats à la présidentielle. Les prétendants doivent remettre vendredi, avant 18 heures, leurs précieux paraphes au Conseil Constitutionnel.

C'est Nathalie Arthaud qui a lancé le mouvement. La candidate de Lutte Ouvrière a déposé la première ses 500 signatures le 7 mars dernier. Jacques Cheminade, le candidat de Solidarité et Progrès, lui a emboîté le pas, suivi par Nicolas Dupont-Aignan qui, lui, en a même déposé 700 mardi. Mais où en sont les autres "petits candidats" ? Tour d'horizon.

15.03-maxime-verner-maxppp
Maxime Verner, le candidat des jeunes affirmait, le 14 mars sur son site Internet, avoir recueilli 432 promesses de parrainages de maires. Il annonçait aussi une déclaration importante devant le Conseil Constitutionnel, jeudi à 15 heures. C'est chose faite, le candidat des jeunes vient de jeter l'éponge, faute de signatures.

15.03-governatori-jm
Jean-Marc Governatori, le candidat de l'alliance écologiste indépendante était en grève de la faim depuis le 28 février  pour dénoncer un "système obsolète et corrompu des parrainages". Le candidat, qui comptait 428 signatures et 9kg de moins, a été hospitalisé mardi après un malaise.

 Renaud Camus, le candidat de l’innocence, semble peiner dans la collecte des précieux paraphes. Le parti conservateur de "l'in-nocence" se veut "constitué autour des valeurs de civisme, de civilité, de civilisation, d'urbanité, de respect de la parole et d'innocence", "nocence" étant entendu comme "nuisance", du latin nocere. Le suspense demeure quant au nombre de ses signatures, il faudra donc attendre vendredi soir.

Stéphane Guyot, le candidat du vote blanc a invité les "petits candidats" à se rassembler derrière sa candidature le 24 février. Suite à cette lettre ouverte, le Huffington Post lui a laissé une tribune libre le 14 mars. En revanche, le résultat de sa collecte de parrainages n'a pas été communiqué.

Gérard Gautier, l’autre candidat du vote blanc n'obtiendra probablement pas ses signatures. A 74 ans, le fondateur et président de  l'association "Blanc c'est exprimé" souhaitait pourtant rebattre les cartes des élections et provoquer un véritable "électrochoc".

15.03-miguet-930
Nicolas Miguet, le candidat, président du Rassemblement des Contribuables, a annoncé mardi sur France Info, être en passe d'obtenir les 500 signatures, ajoutant tout-de-même que ce serait sans doute "ric rac".

François Amanrich, le candidat des Clérocrates a recueilli les 500 parrainages requis. Il sera donc présent au premier tour de la présidentielle. Le mouvement des Cléroclates prône une vision nouvelle de la démocratie qui "devient de plus en plus injuste en vieillissant". Ce mouvement envisage "une alternative, mélange de vote populaire et de désignation des dirigeants par le sort après filtrage".

patrick lozes, cause noir, diversite
Patrick Lozès,  le candidat de la diversité a quant à lui annoncé qu'il serait en mesure de se présenter à l'élection présidentielle. Le fondateur du Cran (conseil représentatif des associations noires) qui souhaite lutter contre les discriminations et restaurer l'ascension sociale adit qu'il se prononcerait sur ses parrainages jeudi.