Parlement européen : les Verts veulent accueillir des réfugiés dans les locaux de Strasbourg

  • A
  • A

Partagez sur :

C'est l'idée émise par Daniel Cohn-Bendit, mercredi sur Europe 1.

Alors que les migrants continuent à affluer en Europe, pourquoi ne pas accueillir certains réfugiés dans les locaux du Parlement européen à Strasbourg ? C'est la proposition du groupe des parlementaires écologistes, émise par Daniel Cohn-Bendit mercredi matin sur Europe 1. "Le groupe des Verts au Parlement européen veut répondre à l'appel du pape François qui demande à chaque paroisse européenne d'accueillir une famille de réfugiés", explique l'ancien eurodéputé, qui propose de "transformer tout le Parlement en centre d'accueil d'urgence, par exemple pour donner un toit aux réfugiés venant à Calais".

Faire du Parlement européen l'office de gestion des réfugiés. Daniel Cohn-Bendit rappelle que le Parlement européen dispose de deux sièges : "il siège trois semaines par mois à Bruxelles et une semaine par mois à Strasbourg". Par conséquent, "le Parlement européen ne devrait siéger qu'à Bruxelles et laisser Strasbourg pour accueillir l'office permanent qui gère les quotas en Europe", alors que la chancelière allemande Angela Merkel a plaidé mardi pour une gestion commune des demandes d'asile.

"Près de 1.000 bureaux, tous munis de douches et de WC". Dans les locaux de Strasbourg, "il y a près de 1.000 bureaux, tous munis de douches et de WC, des cantines, des restaurants, des salles de réunion", énumère Daniel Cohn-Bendit. "Et tout ce Parlement est vide pendant trois semaines par mois !", s'exclame-t-il. Par ailleurs, "il faut savoir que la transhumance mensuelle de Bruxelles à Strasbourg coûte entre 100 et 120 millions par an. Cette économie serait naturellement investie dans l'accueil des réfugiés", propose le chroniqueur d'Europe 1. Si cette idée devenait réalité, "Strasbourg, qui accueille aussi la Cour européenne des droits de l'homme, serait le symbole de l'humanisme européen", conclut Daniel Cohn-Bendit.