Paris : le seul conseiller MoDem soutient Hidalgo

  • A
  • A
Paris : le seul conseiller MoDem soutient Hidalgo
@ Max PPP
Partagez sur :

Jean-François Martins a décidé de lui apporter son soutien pour la mairie de Paris. Au risque d'être exclu.

Anne Hidalgo peut compter sur le soutien du Modem. Le seul conseiller de Paris MoDem (14e), Jean-François Martins, a décidé d'apporter son soutien à la candidate à la mairie de Paris Anne Hidalgo (PS). Un ralliement que l'équipe de NKM voit comme "un renoncement à la liberté" pour cet élu local que le MoDem va exclure de ses rangs.

"Il a toute sa place dans la dynamique de rassemblement". "Je remercie Jean-François Martins, conseiller de Paris et du 14e arrondissement, élu sur les listes MoDem en 2008, pour le soutien qu'il m'apporte aujourd'hui et la confiance qu'il me témoigne", a fait savoir Anne Hidalgo dans un communiqué. "Il a toute sa place dans la dynamique de rassemblement que je porte autour des valeurs progressistes, humanistes et écologistes qui sont celles de Paris, à l'opposé de celles de la droite parisienne conservatrice", a-t-elle ajouté.

"Ma famille politique reste le MoDem". Dans un entretien au monde.fr, Jean-François Martins explique: "j'aurais aimé vous dire, centriste que je suis, que mon choix allait au centre. Or, tout semble indiquer qu'il n'y aura pas de candidat centriste au premier tour. En tous cas ni Marielle de Sarnez (vice-présidente du MoDem) ni Christian Saint-Etienne (candidat de l'UDI), puisque ceux-ci se dirigent vers une alliance avec l'UMP dès le premier tour". "Ma famille politique reste le MoDem, mais le choix d'une alliance avec cette droite parisienne que j'ai pu observer aux premières loges depuis que je suis devenu conseiller de Paris en 2010, ce n'est pas ce que je souhaite pour les Parisiens", a-t-il poursuivi dans cette interview.

Probablement expulsé du Modem. La prise de position de l'élu Modem a fait l'objet de réactions plutôt positives sur Twitter, mais les cadres du Modem semble réfléchir à son exclusion du parti. "J'aurais aimé y rester. C'est ma famille politique mais je crois que @mr_matth (le directeur communication de François Bayrou, ndlr) a annoncé ma probable exclusion", peut-on lire sur le réseau social.