Paris : la vitesse bientôt limitée à 30km/h ?

  • A
  • A
Paris : la vitesse bientôt limitée à 30km/h ?
@ REUTERS
0 partage

CIRCULATION - Dans le cadre d’un plan anti-pollution, la maire Anne Hidalgo veut réduire la vitesse des Parisiens.

Anne Hidalgo a présenté lundi soir un plan anti-pollution afin d’améliorer la qualité de l’air dans la capitale. Et parmi les mesures de la nouvelle maire, la limitation de vitesse à 30 km/h dans les rues parisiennes, grands axes exceptés, promet d’être la plus commentée. La plus combattue aussi.

najdovski-carre

"Inverser la règle". L’objectif est clair : à la fin du mandat d’Anne Hidalgo, toutes les rues de Paris, ou presque, seront limitées à 30 km/h. Actuellement, cette limitation est déjà imposée aux abords de tous les établissements scolaires de la capitale. Environ 600 kilomètres de voies, sont concernées, soit un tiers des rues parisiennes seulement. L'accent sera aussi mis sur les établissements accueillant des personnes âgées.

"Ce que nous voulons faire à Paris, c’est inverser la règle. Demain, la règle ce sera le 30 km/h et l’exception ce sera le 50 km/h qui sera maintenu sur les grands axes", confirme à Europe 1 Christophe Najdovski, adjoint aux Transports. Les critiques attendues ? "c’est une question de choix et de volonté politique. Si on veut retrouver un air de qualité, chacun doit contribuer", justifie l’élu écologiste.

"Pas d’incidence sur la vitesse moyenne". Et selon Christophe Najdovski, les Parisiens ne se rendront même pas compte de la mesure. "Aujourd’hui, la vitesse moyenne à Paris est de l’ordre de 15 km/h. Limiter la vitesse à 30 km/h ne va pas avoir d’incidence majeure sur cette moyenne", assure l’adjoint au maire de Paris. "Par contre, ça va avoir une incidence sur le bien vivre ensemble entre les différents usagers de l’espace public qui sera plus apaisé", veut croire l’élu.

Les Parisiens sceptiques. Mais la mesure promet déjà d’être impopulaire. "Encore plus d’embouteillages, encore plus de gaz carbonique. Moi, mère de famille avec deux enfants, j’ai besoin de ma voiture", soupire une conductrice, interrogée par Europe 1. "Sur toutes les petites rues déjà limitées à 30 km/h, c’est très rare de trouver des gens qui respectent cette limitation. Ça ne va rien changer", assène un autre automobiliste.  

Le diesel dans le viseur. Autre mesure de plan anti-pollution annoncée par Anne Hidaglo : la chasse au diesel. "Il y a plus de 3 millions de Franciliens qui vivent au quotidien avec un air qui est vicié. Aujourd’hui, nous avons un des parcs les plus diésélisés au monde. Ces vieux véhicules diesel sont aujourd’hui à l’origine de l’essentiel de la pollution que nous respirons", assure Christophe Najdovski.  "Nous présentons un plan de sortie progressive et concertée du diesel à Paris. Nous voulons développer aussi les alternatives, comme le covoiturage, l’autopartage, pour offrir une alternative à la voiture individuelle."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PRATIQUE - Pollution de l'air : ce qu'il faut savoir

FACT-CHECKING - Pollution de l'air : s'agit-il de la première plainte au pénal ?