Pape François sur la présidentielle : "Je vais dire la vérité, je ne comprends pas la politique intérieure française"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le pape s'est refusé de donner une consigne de vote aux Français, reconnaissant ne pas bien connaître les deux candidats à la présidentielle, et notamment Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron reste un mystère pour le pape François. Le souverain pontife s'est laissé aller à quelques confidences surprenantes sur les deux finalistes de la présidentielle française samedi, dans l’avion qui le ramenait d’Egypte. "Au sujet des deux candidats, je ne connais pas leur histoire, je ne sais pas bien d’où ils viennent", a déclaré le pape François au micro d’Europe 1. 

"Je ne sais pas d'où il vient". S’il dit identifier vaguement Marine Le Pen, l’Argentin reconnaît toutefois ne pas connaître le candidat d’En Marche !, donné favori du second tour dans les sondages. "Je sais que l’un deux est un représentant de la droite forte mais l’autre, je ne sais pas d’où il vient", a-t-il confié en riant, sans nommer les deux candidats. Puis de lâcher : "Je vais dire la vérité : je ne comprends pas la politique intérieure française, je ne la comprends pas", a-t-il martelé.

Pas de conseil de vote. "Pour cette raison, je ne peux pas vraiment donner une opinion claire sur la France", a ajouté le pape François, interrogé sur la tentation des catholiques français pour le vote populiste ou extrême. Le souverain pontife avait été beaucoup moins prudent pendant la campagne électorale américaine. "Une personne qui veut construire des murs et non des ponts n'est pas chrétienne", avait lancé en février 2016 le pape à l'encontre de Donald Trump, provoquant une réaction courroucée du candidat à la primaire républicaine d'alors, qui avait jugé "honteux" qu'un responsable religieux "mette en doute la foi d'une personne".