Panthéon : Hollande "a parlé au nom de tous", selon Valls

  • A
  • A
Panthéon : Hollande "a parlé au nom de tous", selon Valls
@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

RÉACTIONS - A la suite du discours du chef de l'Etat, Manuel Valls a rendu hommage aux "deux grandes femmes et deux grands hommes" entrés mercredi au Panthéon.

Dans un discours d'une quarantaine de minutes aux accents solennels, François Hollande a rendu hommage à Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay, qui ont fait leur entrée au Panthéon mercredi. Une prise de parole minutieusement préparée par le président, saluée par les membres du gouvernement mais dénoncée par le Front national.

"Le Président a parlé au nom de tous". Sur Twitter, Manuel Valls a estimé que "le Président a parlé au nom de tous. Il a dit la reconnaissance éternelle de la Nation envers deux grandes femmes et deux grands hommes". La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, rend hommage a "quatre héros et une certaine idée de la France et de sa générosité". "Ce 27 mai qui les consacre restera gravé dans ma mémoire", ajoute-t-elle.



Les réactions étaient rares à l'UMP en début de soirée. Convié en tant qu'ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy ne s'est pas rendu à la cérémonie, son entourage invoquant des "engagements". "La République honore la Résistance", a quant à lui sobrement salué Alain Juppé sur son compte Twitter.



Au Front national, les réactions sont en revanche virulentes. "Célébrer la Résistance le temps d'une cérémonie mais cultiver l'esprit de soumission le reste de l'année : la com´ ne masque rien", a tweeté Florian Philippot, le numéro deux du parti. Quant à Nicolas Bay, le secrétaire général du FN, il s'est fait plus violant encore, fustigeant un "discours minable" de François Hollande, "digne d'un premier secrétaire du PS, mais sûrement pas d'un chef d'Etat qui rassemble la nation".