Paillé tire tous azimuts

  • A
  • A
Paillé tire tous azimuts
Dominique Paillé, porte-parole de l'UMP, a participé au Petit stream entre amis de David Abiker.@ EUROPE 1
Partagez sur :

Villepin, Copé, le remaniement… Le porte-parole de l’UMP s’est lâché sur Europe1.fr.

Invité du Petit stream entre amis de David Abiker mercredi sur Europe1.fr, Dominique Paillé n’a pas usé de langue de bois pour commenter l’actualité politique du pays. Ereintant Dominique de Villepin, taquinant Jean-François Copé, le porte-parole de l’UMP a aussi évoqué la difficulté du futur remaniement pour Nicolas Sarkozy, et fait quelques révélations sur sa relation avec le Canard enchaîné.

Villepin et l’UMP. Comme beaucoup de ses collègues de l’UMP, Dominique Paillé a peu goûté la sortie de l’ancien Premier ministre dimanche sur Europe 1. "Nicolas Sarkozy est l’un des problèmes de la France", avait déclaré Dominique de Villepin. "S’il était logique avec lui-même, compte tenu de son comportement, il devrait quitter l’UMP de lui-même", a estimé le porte-parole du parti majoritaire, avant de minimiser la portée de son adversaire. "Ce n’est pas un sujet pour nous. Nous sommes en train d’assister au spectacle d’un homme qui se saborde lui-même. Et ça, c’est toujours triste."

Villepin devrait quitter l'UMP :

Copé et les écoutes. Au patron de l’UMP, qui a glissé dans L’Express qu’il était "probablement sur écoute", Dominique Paillé a répondu par l’humour, voire l’ironie. "Nous entrons dans une psychose totale. Je ne crois pas que Jean-François Copé possède des secrets d’Etat qui puissent justifier cette mise sur écoute. Je pense que Jean-François se fait des films. Il est un personnage très important, il le serait encore plus s’il était à la tête de l’UMP, mais pour autant, à quoi bon l’écouter. Il ne fomente pas de coup d’Etat".

Il ne faudrait donc pas écouter le patron des députés UMP ? "Non, il ne faut pas écouter le téléphone de Jean-François Copé", a répondu le porte-parole du mouvement populaire dans un sourire.

"Jean-François se fait des films" :

Le remaniement et les aigris. Face à la volonté de Nicolas Sarkozy de faire un gouvernement resserré à l’issue du futur remaniement, Dominique Paillé a mis en garde le président de la République face à la difficulté de l’exercice, pourvoyeur en "aigris" de toutes sortes.

"Si le président de la République réussit ce remaniement resserré qu’il annonce, je dis "chapeau". Parce qu’à un an et demi d’échéances électorales, si vous resserrez le gouvernement, vous faites évidemment beaucoup d’aigris. Ceux qui sortent, ceux qui voulaient rentrer et qui n’ont pas de places, et ceux qui voient que c’est la dernière fois avant la fin du mandat qu’il y avait une opportunité", a-t-il détaillé.

"Un remaniement, des aigris" :

Le Canard enchaîné et… lui. Alors que l’hebdomadaire satirique est l’objet d’attaques, notamment à l’UMP, pour avoir affirmé que des journalistes étaient sur écoute à la demande de l’Elysée, Dominique Paillé a fait une révélation surprenante. "Je suis un ancien informateur du Canard enchaîné. Je suis même toujours en contact avec des journalistes du Canard enchaîné. Je discute avec eux", a-t-il reconnu. "J’ai parfois quelques rendez-vous pour prendre un café, très exceptionnellement pour déjeuner."

Quant aux informations qu’il a délivrées à l’hebdomadaire, il glisse : "Je me suis penché à une certaine époque sur la résidence secondaire de Madame Royal."